Nos bureaux

AU CŒUR DU BOIS, un aménagement vertueux de l’espace de travail
Avec la rénovation de son siège Au Cœur du Bois, Abibois, l’interprofession forêt-bois de Bretagne, expérimente des solutions écologiques, design et sur-mesure pour aménager un espace de travail gagnant sur tous les plans !
L’opération a consisté à transformer un plateau de bureau aménagé de manière conventionnelle en un espace de travail créatif, innovant et ingénieux. Les nouveaux locaux, livrés fin 2018, tiennent toutes leurs promesses : les collaborateurs comme les partenaires se reconnaissent pleinement dans Au Cœur du Bois. Une démarche hors des sentiers battus, qui ne demande qu’à essaimer.

Abibois 2019 35 Hd 094 [1600x1200]
© Jérôme Bachet

L’ÉCO-CONSTRUCTION AU CŒUR DU PROJET
Face au constat de l’empreinte carbone du secteur du bâtiment, Abibois a relevé le défi d’un aménagement de ses locaux qualitatif répondant aux enjeux de l’urgence climatique. Écoconstruction, circuits courts, économie circulaire et démarche participative ont été au centre de sa démarche.
L’aménagement, fidèle à l’identité de l’association, fait la part belle au bois. Issu de ressources régionales, le bois a de nombreux atouts : c’est un produit renouvelable, et même inépuisable s’il est issu de forêts gérées durablement, qui emmagasine le CO2, et dont la transformation préserve la ressource en eau et ne génère pas de déchets. « Au Cœur du Bois » a emmagasiné l’équivalent de 13 tonnes de CO2, soit près de deux fois plus que les 8 tonnes que rejette dans l’atmosphère un habitant breton chaque année.
Tout au long du projet, les équipes d’Abibois et de la maîtrise d’œuvre – Atelier MOS / La Tricoterie – ont cherché à limiter l’impact écologique du projet. Par une déconstruction sélective tout d’abord : les éléments ont été récupérés par les collaborateurs de l’association, réemployés dans le nouvel aménagement ou donnés à des opérateurs locaux (La Belle Déchette et Bâti Récup’). Pour le choix des nouveaux matériaux, l’économie des ressources et l’utilisation de matériaux biosourcés ou recyclés ont été privilégiées : utilisation des chutes de bois, matériaux isolants et textiles issus du recyclage…
Un aménagement intérieur inspiré de l’expérience d’« Au Cœur du Bois », c’est une diminution de l’impact environnemental de plus de 30 % par rapport à un aménagement standard. À l’heure où la rénovation des anciens parcs de bâtiments questionne sur la question du réemploi et de la gestion des déchets, l’exemple d’ « Au Cœur du Bois » a de quoi inspirer.

Abibois 2019 - bureaux Au Cœur du Bois - ratelier
© Jérôme Bachet

DES MATÉRIAUX LOCAUX SUR MESURE
Le projet « Au Cœur du Bois » fait la démonstration des atouts du bois en matière d’aménagement intérieur. Qu’ils soient esthétiques, techniques ou pratiques, les choix opérés dans ce projet illustrent l’étonnante capacité du matériau bois, notamment des feuillus, à répondre à des besoins fonctionnels et sensoriels, gages d’attractivité et de bien-être au travail.
Le projet a été conduit suivant la règle du « faire ensemble », dans l’idée de fabriquer à plusieurs mains et à plusieurs têtes. Le maître d’ouvrage, l’équipe de maîtrise d’œuvre et les artisans ont travaillé en synergie dans le rythme et avec la qualité attendus en croisant les savoirs et les connaissances. Le projet est conçu à l’aune de l’offre régionale de matériaux ; sa mise en œuvre convoque le savoir-faire des acteurs du territoire à même de proposer un aménagement personnalisé, à l’opposé d’une offre de série, économiquement efficace mais banalisée.
Programme, délais, coûts… il a fallu innover et expérimenter pour le cloisonnement, les bureaux, les espaces de rangement. L’agencement des locaux, ingénieux et d’une grande qualité architecturale, fait office de véritable vitrine des essences régionales et des solutions bois en aménagement intérieur. Au Cœur du Bois a ainsi construit une méthodologie loin des standards pour valoriser la filière bois et les pratiques collaboratives : faire avec une partie des éléments existants, faire avec les dynamiques de coopération et faire avec les opportunités locales en termes d’essences de bois et de compétences.

Abibois 2019 - bureaux Au Cœur du Bois - mur acoustique
© Jérôme Bachet

EN MODE COLLABORATIF
Au Cœur du Bois repose sur l’envie que chacun s’approprie la phase de conception et, plus tard, se reconnaisse dans le résultat final. Il y eut d’abord l’invitation à se projeter dans les lieux à partir de la maquette réalisée par Atelier MOS. Il y eut ensuite le choix concerté des matériaux, produits et finitions, à la lumière de l’analyse comparative des combinaisons possibles et de test. Il y eut enfin un engagement individuel au-delà du mode participatif, les collaborateurs d’Abibois s’investissant dans la déconstruction sélective, le chinage des meubles de la salle de convivialité, la pose d’une finition pour protéger le mobilier, la conception et la couture des fonds acoustiques, ou encore la peinture des sols.
Cette démarche collaborative a porté ses fruits : dialogue et débats permanents ont fait de l’entrée dans les nouveaux locaux une simple formalité. L’acceptation étant totale, la « prise en main » du nouvel aménagement s’est faite sans regret ou besoin d’évolution.
L’espace réalisé est un lieu design et créatif, à la fois un lieu de travail, d’échanges, d’exposition et d’expérimentation. Les nouveaux locaux d’Abibois s’inscrivent dans un nouveau mode d’organisation du travail, basé sur la convivialité et la créativité. L’agencement incite à l’ouverture et aux interactions entre les collaborateurs, tout en procurant un environnement inspirant : peg-board, mur acoustique multi-essences, couloir d’essences et des sens, râteliers suspendus utilisés comme bibliothèque et matériauthèque… Tout est mis en œuvre pour nourrir la réflexion et stimuler la créativité.
Maîtrise des coûts, écoconception, qualité de l’espace de travail, efficience, appropriation par les collaborateurs… Au Cœur du Bois multiplie les bons points. Bien que projet vitrine, il sert d’étalon pour les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre en quête de références. À l’heure où la rénovation des anciens parcs de bâtiments tertiaires questionne sur la question du réemploi et de la gestion des déchets, l’exemple d’Au Cœur du Bois a de quoi inspirer.

Abibois 2019 - bureaux Au Cœur du Bois - collaboratif
© Jérôme Bachet
Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus